05 63 04 01 37
Des clowns en milieu de soin
x

Modalités d'intervention des Clowns d'Accompagnement

Les clowns travaillent à partir d’une réalité liée au public rencontré (personnes âgées dépendantes) et se soumettent aux règles de fonctionnement de l’institution qui les accueille. Leurs interventions en milieu de soin comportent différentes phases :  la transmission avec les équipes soignantes, la visite des clowns  … 

 

Avant la visite : la transmission

Avant la visite des clowns : la transmission avec les équipes soignantes
Avant chaque intervention, à l’arrivée dans le service, les comédiens rencontrent l’équipe soignante pour une «transmission».

Véritable «prise de température du service», cet échange aide les comédiens dans leur intervention à venir. L’équipe soignante les informe des personnes à voir en priorité : nouvel arrivant dans le service, personne apathique ou ayant des troubles dépressifs,
changement de comportement …

Après une préparation pour se mettre en condition de jeu, les clowns sont en immersion dans le service. Le service ne change rien à ses habitudes, la présence des clowns n’est pas annoncée aux résidents pour jouer sur l’effet de surprise. Ainsi les clowns viennent volontairement perturber la vie du service pour créer de l’extraordinaire.

Les clowns interviennent toujours en duo et n’ont d’autre objectif que de venir dire «bonjour». De ce prétexte, des situations vont se créer, de l’intérêt, de l’étonnement, de la surprise, de la joie … Voir les clowns déambuler ne laisse personne indifférent, en allant à la rencontre des résidents, ils créent une autre vie dans le service et la vie est … contagieuse !

 

Que se passe-t’il lors d’une rencontre ?

Les clowns improvisent à partir des situations provoquées par leur présence. Ils adaptent leur jeu aux différentes contraintes rencontrées, à l’acceptation ou au refus de leur présence.

modalités-image5Il s’agit pour les clowns d’adapter le bon mode relationnel en fonction de la pathologie et/ou de l’état physique et psychique de la personne.
Après la phase d’approche, une situation donne de la matière aux clowns pour créer du jeu. Le ludique n’est pas infantilisant, bien au contraire, il est un moyen de communication, il est basé sur le fait que les clowns jouent avec et pour la personne rencontrée.

Il s’agit de rencontres singulières, sur un mode relationnel ludique adapté à la personne.

sep600x40

Dans ce contexte particulier, pour un clown,
qu’est-ce-que « jouer » signifie ?

Il y a plusieurs phases dans le jeu et plusieurs types de jeu sur un temps de rencontre.
On peut identifier 3 phases : l’approche, le jeu et le quitter.

Phase 1 : l’approche –> en savoir plus

Phase 2 : le cœur de la rencontre : le jeu ! –> en savoir plus

Phase 3 : le quitter –> en savoir plus

 

 Un code de déontologie

Intervenir en milieu de soin, même pour y faire le clown (!), nécessite de se soumettre à images-code-de-deonto-image1certaines règles notamment en matière d’hygiène et de confidentialité.

De même, pour que le travail des Clowns d’Accompagnement ait un réel impact dans les structures de soin, certaines mesures se doivent d’être respectées tant par les comédiens que les équipes soignantes.

Nous partageons ces principes avec les membres de la Fédération Française des Associations de Clowns Hospitaliers (FFACH).

Les artistes intervenants en tant que « Clowns d’Accompagnement » au nom de la Compagnie du Bout du Nez, valident la nécessité de connaître, d’accepter et d’appliquer les principes fondamentaux énoncés dans ce code de déontologie.Fleur3

De même, ce code est affiché dans tous les établissements qui reçoivent nos programmes Clown d’Accompagnement.

A lire pour en savoir plus :

Un code de bonne pratique

Objectifs et fonctionnement de l’intervention des Clowns avec les bénéficiaires

La collaboration avec les équipes soignantes et l’institution

–> Télécharger le Code Déontologie

ligne-pointille